Take a fresh look at your lifestyle.

الوضع الوبائي في تونس
الحالات
202٬323
الوفيات
6٬446
مريضة حاليا
44٬663
حرجة
432
الحالات التي شُفيت
151٬214
أخر تحديث بتاريخ 01/28/2021 الساعة 5:04 م

Le cardiologue Faouzi Addad: La mort du jeune résident ne doit pas rester impunie

Par le cardiologue Faouzi Addad

La mort d’un jeune résident suite à sa chute dans une cage d’ascenseur à l’hôpital Régional de Jendouba (construit le 1er mars 1982) ne doit pas rester impunie.

On ne peut plus considérer cela comme un accident mais comme un CRIME. Aucune explication sur cette “ascenseur de la mort” ne pourra atténuer la douleur de sa famille, une mort cruelle suite à une chute de plus de 10 m dans le vide.

Nous savions que nos hôpitaux étaient dans un état de délabrement extrême mais là on atteint le fond. On va encore nous sortir une énième commission qui devra donner son rapport à classer sans suites dans les prochains mois.

Ce sentiment d’impunité est à l’origine d’une grande partie des maux de nos hôpitaux et de notre société en générale. Les plus hautes instances doivent se rendre sur place pour comprendre comment badreddine Aloui a été enlevé de ce monde à l’âge de 26 ans en étant de garde, en exerçant le métier de médecin.

Les responsables directes ou indirectes de ce crime doivent être gelés de leurs activités en attendant les sanctions les plus lourdes. Je ne peux imaginer la souffrance de sa famille. Allah yarhamou.