الوضع الوبائي في تونس
الحالات
90٬213
الوفيات
2٬935
مريضة حاليا
21٬975
حرجة
287
الحالات التي شُفيت
65٬303
أخر تحديث بتاريخ 11/25/2020 الساعة 6:50 ص

Conditions d’entrée sur le territoire européen – Futur retrait de la Tunisie de la liste "verte"

Pendant la pandémie de COVID-19, les règles qui régissent les déplacements internationaux évoluent en fonction de la situation sanitaire de chaque pays.
L’ambassade de France en Tunisie rappelle qu’il est nécessaire de continuer à limiter les déplacements, afin de ralentir la progression de l’épidémie dans le monde.

La pandémie progresse très rapidement en Tunisie depuis plusieurs semaines, et, compte-tenu de la recommandation adoptée au niveau européen le 22 octobre, la Tunisie a été retirée de la liste verte de l’Union européenne. Cette décision est réversible.

Ceci implique que les voyages en provenance de Tunisie vers l’Union européenne seront encadrés dans les prochains jours.

Néanmoins, à ce stade, les dépôts de demande de visa restent acceptés.

Dès que la décision européenne sera transcrite en droit français :

l’entrée sur le territoire national, depuis la Tunisie, ne sera autorisée que dans des situations dérogatoires spécifiques, qui incluent notamment :

puce 32883 - Conditions d’entrée sur le territoire européen - Futur retrait de la Tunisie de la liste "verte" Les ressortissants français ;
puce 32883 - Conditions d’entrée sur le territoire européen - Futur retrait de la Tunisie de la liste "verte" Les ressortissants étrangers qui résident en France (voir liste ci-dessous).

une déclaration sur l’honneur, selon laquelle la personne ne présente pas de symptômes d’infection à la covid-19, sera exigée.

La présentation d’un test PCR négatif au Covid-19 continuera d’être recommandée – mais pas exigée, à l’entrée du territoire européen.

Ces nouvelles mesures seront précisées par le gouvernement français dans les prochains jours.

Elles sont indépendantes des modalités d’entrée sur le territoire tunisien.

Annexe : Liste des personnes autorisées à entrer sur le territoire européen, après la sortie de la Tunisie de la liste verte de l’Union européenne

  • Ressortissant de nationalité française, ainsi que son conjoint et ses enfants ;
  • Ressortissant de l’Union européenne ou ressortissant andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin et du Vatican, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, le pays dont il est le national ou le résident, ainsi que son conjoint et ses enfants ;
  • Ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, son domicile dans un pays de l’Union européenne ou assimilé ;
  • Ressortissant de pays tiers, en transit de moins de 24 heures en zone internationale ;
  • Titulaire de passeport officiel ;
  • Ressortissant étranger prenant ses fonctions dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, de même que son conjoint et ses enfants, ou séjournant en France sous couvert d’un ordre de mission émis par l’Etat d’appartenance ;
  • Professionnel de santé étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ou recruté en qualité de stagiaire associé ;
  • Équipage ou personnel étranger exploitant des vols passagers et cargo, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ ;
  • Ressortissant étranger qui assure le transport international de marchandises ;
    Conducteur ou équipier d’autocar ou de train de passagers ;
  • Membre d’équipage ou personne exploitant un navire de commerce ou de pêche ;
  • Etudiant titulaire d’un VLS, d’un VCS pour études ou pour stages (hors VCS Concours), ou venant pour moins de 90 jours en provenance d’un pays dispensé de VCS, ou mineur scolarisé, justifiant d’un lieu d’hébergement en France ;
  • Professeur ou chercheur employé ou invité par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français qui se déplace à des fins d’études et d’enseignement ;
  • Ressortissant de pays tiers disposant d’un VLS « passeport Talent » ou d’un VLS « salarié détaché ICT » ainsi que son conjoint et ses enfants ;
  • Ressortissant étranger se rendant en France pour recevoir des soins dans un établissement hospitalier public ou privé.

Communiqué